Agach, c'est "le regard" en provençal.

Mon regard aime se perdre au-delà des sentiers balisés.

J'aime explorer les espaces et laisser les objets, les sujets, les décors me toucher. Alors je peux les photographier, les filmer.